Baisse du nombre de jeunes fumeurs à Paris et cigarette électronique

Cigarette électronique et baisse du tabagisme

D’après une enquête récente, le pourcentage de fumeurs jeunes à diminué à Paris.Les premières baisses dateraient de 2011, date qui coïncide avec l’apparition de la cigarette électronique

L’enquête annuelle entreprise par l’association « Paris sans Tabac » est basée sur un sondage mené auprès d’un panel représentatif des collèges et des lycées parisiens. Les résultats sont frappants : entre les années 2011 et 2014, le nombre de fumeurs chez les jeunes a connu une diminution d’environ 10 %. Pour les 16 – 19 ans, la proportion de fumeur est passée de 43 % à 33 % environ. Elle est descendue de 20 % à 11 % chez les 12 – 15 ans.

Les anti cigarette électronique aiment mettre en avant le risque que ce produit ne soit une porte d’entrée vers le tabagisme chez les jeunes, pourtant le tabagisme chez les jeunes serait en baisse.

Il existerait un lien entre cette baisse et la cigarette électronique

Selon le professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue défenseur du vapotage et président de l’OFTA ou Office français de prévention du tabagisme cigarette électroniqu qui a conduit l’enquête, il existe un lien clair entre émergence de la cigarette électronique et baisse du tabagisme chez les jeunes. Ils sont d’ailleurs 40 % a avoir testé la vapoteuse.

Rappelons tout que la vente de cigarettes (et de cigarettes électroniques) aux mineurs est interdite. Ce qui est une excellente chose. Chez Liquidbox, nous mettons un point d’honneur à contrôler au mieux l’âge de nos utilisateurs. Il est important de ne pas de transformer la cigarette électronique en passerelle effective, ni faciliter l’accès a des produits contenant de la nicotine aux plus jeunes.

Partager